• Je veux et j'exige

    Ce doux rêve, mortellement exaltant, est-il le déclencheur de mon mépris pour la réalité ? Être forcer, chaque matin, à briser cette vie parfaite pour quelque chose qui, sérieusement, ne vaut pas la peine d'être vécus. Cet espace d'ordre et de devoir m'oppresse et je végète seul, sur ma chaise, que le soleil veuille bien se coucher.

    Dans mon monde, je suis une reine renommée. Le pays m'admire pour mon talent de déduction ainsi que mon imagination débordante. J'ai des serviteurs, des amis, des amants. Ainsi que beaucoup d'argent. Je contrôle les propres actions de mon peuples ainsi que leurs ressenties. Je programme les désastres et trompe parfaitement ma raison: "je n'y suis pour rien, c'est la fatalité !" Aucun effort. Aucun regret. Aucune déception.

    Je suis heureuse, grièvement. 

    Dormir, je dois dormir. Je veux les voir, les retrouver, ils doivent tous avoir besoin de moi. Il faut que je parte. Pour l'éternité.

    Je veux et j'exgige


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :